Nos actualités

L’âge moyen des fondateurs de start-up à succès est de… 45 ans

Non, les entrepreneurs qui réussissent le plus n’ont pas une vingtaine d’années.

On a tendance à croire que les entrepreneurs qui réussissent le mieux sont jeunes. Ainsi, Bill Gates, Steve Jobs et Mark Zuckerberg avaient tous trois une vingtaine d’années quand ils ont lancé des entreprises qui allaient changer le monde. Ces cas particuliers peuvent-ils être extrapolés ? Les histoires que relaient les fonds d’investissement et les médias semblent en attester.

Lorsque nous nous sommes intéressés aux entrepreneurs récompensés par TechCrunch au cours des dix dernières années, nous avons découvert que leur âge moyen, au moment de la création de leur entreprise, était de seulement 31 ans. Un chiffre comparable aux 29 ans d’âge moyen des fondateurs des start-up à la croissance la plus rapide sélectionnés par Inc. Magazine en 2015. Dans la même optique, Paul Graham, le cofondateur de Y Combinator, a un jour déclaré : « Dans la tête des investisseurs, l’âge limite est de 32 ans. Au-delà, ils commencent à être sceptiques. » Mais cette vision des choses est-elle avérée ?

Casser le mythe du jeune entrepreneur

Puisant dans des données confidentielles issues du Bureau de recensement des Etats-Unis, notre équipe a analysé l’âge de l’ensemble des fondateurs d’entreprise dans le pays ces dernières années. Nous avons constaté que l’âge moyen des entrepreneurs au moment de fonder leur société est de 42 ans. Cependant, dans leur vaste majorité, ces nouvelles entreprises ne sont que de petites entités sans projet d’expansion (par exemple, des blanchisseries ou des restaurants). Pour nous concentrer sur des entreprises plus proches, dans leur esprit, de ce que l’on a en tête quand on parle de start-up high-tech, nous avons retenu une série d’indicateurs : la société avait-elle déposé un brevet ? Avait-elle été financée par des fonds de capital-risque ? Appartenait-elle à un secteur d’activité l’amenant à employer un nombre élevé de travailleurs qualifiés en STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Nous nous sommes aussi intéressés au lieu où elle opérai : était-elle installée dans un des épicentres entrepreneuriaux comme celui de la Silicon Valley. De manière générale, ces analyses plus fines n’ont pas modifié notre principale conclusion : les fondateurs de société high-tech ont, en moyenne, une petite quarantaine d’années.

Malgré tout, ces moyennes cachent des variations très importantes selon les secteurs d’activité. Alors que, dans les logiciels, l’âge moyen est de 40 ans, et qu’il n’est pas rare que les fondateurs soient encore plus jeunes, dans d’autres secteurs tels que les énergies fossiles ou les biotechnologies, l’âge moyen est plus proche des 47 ans. La prééminence des jeunes entrepreneurs dans l’imaginaire collectif reflète peut-être ainsi tout simplement la surexposition du public à une poignée d’industries technologiques, orientées vers le consommateur, comme les réseaux sociaux, au détriment d’entreprises tout aussi importantes opérant dans des secteurs tels que l’industrie lourde ou le BtoB. Lire la suite

16/11/2018 - Pierre Azoulay, Benjamin Jones, J. Daniel Kim, Javier Miranda

Partager cet article

INFO CORONAVIRUS COVID 19

Actualisé le 28 Mai 2020

Cliquez pour télécharger la newsletter